Es Renclí de s’Illot. Sant Joan. Ibiza

Retour de Cala Xarraca en direction de Portinatx, ou vice versa, nous avons trouvé une plage ( ?) dont le nom a toujours attiré mon attention, surtout parce que malgré avoir fait plusieurs fois, il m’est impossible d’écrire son nom à la première. S’ S’illot des Renclí. Comment le prononcer correctement déjà est pure utopie. Nous avons fait remarquer que le mot peut être une dérivation du terme « restinga » qui vient d’être un pourboire ou langue de la pierre sous l’eau et à peu de profondeur. Et cela va être l’arrière-plan que nous trouvons.

Comment rejoindre S’ S’illot des Renclí

N’oublions pas que la zone au nord de l’île, dans la municipalité de Sant Joan. Si quelque chose a la particularité, ils sont ses montagnes verdoyantes, courbes raides et un littoral très rocailleux et accidenté. Sauf si nous recevons de Portinatx, nous recommandons que vous prenez la route qui commence au nord de Sant Joan, en passant par Cala Xarraca. Ici quitter la plage vers la gauche, et avance par la route pour trouver un petit détour bien indiqué, à ceux de cinq cents mètres. Il y a un stationnement, pas très grand, mais ne vous inquiétez pas, ni vous trouverez beaucoup de gens.

J’ai trouver sur cette Île d’Ibiza

Les dimensions des aires de stationnement mentionnés vous. En fait, proportionnellement à l’étendue de plage, sont envisageables gigantesque. Ils sont environ trente mètres de la plage d’être généreux. Très généreux. Il y a une rampe qui mène à un des bords. Aucun n’est mauvais. Si vous avez des problèmes de mobilité, il sera difficile vous approchant de la rive.

Avec une plage de dimensions ainsi réduit, peut-être le plus petit de qui l’ont visité, l’intention première est mises pour donner naissance à qui vous mettez le fonctionnaire signe de plage pour cette section côtière. Mais d S’Illot ‘ est Renclí sauver quelque chose de plus dans son intérieur.

La rampe, alors que nous dirigeons, devient une porte d’entrée forcée dans la roche et à sa fin, entre les falaises, trouver les cabanes de pêcheurs. Jusqu’à présent, tout normal. Contre les huttes de ces pêcheurs, d’une dimension considérable, parfaite pour se détendre, trouver un îlot près d’une porte à l’intérieur. Il semble qu’ils ont forgé une sorte de refuge, et nous sommes laissés avec le désir de voir l’intérieur, mais pas nécessaire.

De la porte, que nous vîmes une crique deuxième, beaucoup plus Rocheuses et Virgin, qui nous attend. L’accès est plus compliqué, mais vaut la peine la tranquillité d’esprit. Enfin, une troisième Creek, est déjà inaccessible par voie terrestre, se termine pour mettre en forme un site naturel privilégié. Un endroit pour les amateurs de plongée et pour les navires cherchant refuge.

Trois petites criques de S’ S’illot des Renclí finissent par céder la place à une côte sauvage. Un véritable trésor.

Photos et spécifications