Cala Xarraca de Caló de S’illa. Monte rasé.

Caló de s'illa desde el inicio de Cala Xarraca

Si vous adepte régulier de ce blog, vous aurez noté que le mercredi nous avons raté notre rendez-vous. La raison n’est autre que la visite dans le nord de Sant Joan, à la recherche de photos et d’informations sur les plages de cette belle région. Toutefois, après avoir visité Cala Xarraca, gâcher notre route. Prendre la route cette partie de la même Cala Xarraca en direction de Calo de s’Illa. Un endroit pour les amateurs de randonnées pédestres et cyclistes. Ou qui a été en son temps. Parce que maintenant, est un endroit impraticable, où avance avec la voiture est une œuvre pour les véhicules hors-route et conduite expert. Une véritable catastrophe que le feu s’est transformé en ruine. Même à pied les cendres et les restes de l’incendie qui a débuté en Cala Benirras et fouettée de ces collines, sont devenues le moyen un pedregal glissante où vous ne pouvez voir destruction. Un endroit où de première heure ont dû lui donner dos, épuisé et en sueur. Et presque pas descendre de la voiture.

De Cala Xarraca, dans le sens de Caló de S’Illa

Rien de plus de l’accès à Cala Xarraca, nous avons trouvé un chemin de terre indiquant Caló de S’Illa. Chaque fois que nous découvrons un point nouveau dans la carte, il faut le visiter. Et cela, pour le trouver est dans la zone Nord, le raide et le spectaculaire, pourrait être intéressant. Et s’il s’agissait.

À peu de distance de l’entrée, la montagne a commencé à prendre une couleur brunâtre. En plus de la pitiusas (île des pins), cette couleur seulement peut indiquer deux chose. Ou le pin vous sont en train de mourir, ou a eu un incendie. Il a fallu de pas grand chose à vérifier. Au début de la route, nous trouvons la première falaise nous permettant de prendre la côte panoramique incroyable. Et les premiers arbres détruits.

Mais aussi l’avance, le désespoir est le plus élevé. Les montagnes apparaissent brûlées et les cendres couvre tout le terrain. Ou presque tout. Cela fait deux mois et la nature fait son chemin. Les premières herbes surgissent où est quelque chose de la terre. Sant Joan est très humide, et cela conduira à récupérer rapidement la végétation basse.

Poursuivant la route, nous voyons quelque chose que nous ne m’attendais pas. Aux pieds d’une colline est distingue une étendue verte. Nous avons pensé que c’était impossible, mais nous nous approchons, nous avons découvert la raison. Une maison, murs blancs, semble être responsable. Les moments qui avaient passé les locataires et les équipes de secours afin que le feu ne serait pas réduit à gravats devait être incroyable.

Une route de monte rasé

Nous continuons notre périple par les boucles d’oreilles, jusqu’à ce que la terre a commencé à devenir impraticables. La cendre a aussi est propriétaire de la route, et sans mauvaises herbes sur les pentes, les petites pierres ont envahi la route. La voiture glisse et commence ã sentir brûlant. Une dernière tentative pour nous ramener à la réalité. La route est a cassé par l’eau, probablement le lancement des avions, car il n’a pas plu beaucoup dans ce domaine. Rainures et cannelures plus qui ne nous permettent pas de poursuivre en voiture. Restant des kilomètres jusqu’à arriver à la pointe de Caló de S’Illa, mais est difficile à maintenir un équilibre dans la première pente.

Nous remontons sur nos marques sur la route avec plus d’efforts, maintenant il est en montée. Hors de la Gorge dans lequel nous sommes, respirer un peu mieux, mais tout a toujours une odeur de brûler. Jusqu’à la voiture.

Sur le chemin du retour, nous jeter plus de photos, bien que vérité, vu la photo, pas trop de fantaisie. Nous avons y revenir le détournement de Cala Xarraca. Nous savons que la Caló de S’Illa n’est pas un touriste surtout spot, donc il faudra beaucoup plus de se faire dorloter par les administrations. Nous espérons que ce coin ne tombe pas dans l’oubli.

Plus d’informations sur Cala Xarraca